Interstellaire

par hervé Dalle Nogare  -  5 Décembre 2014, 19:57

Je vous emmène, pour un voyage interstellaire...

Nous, de sable et d'étoiles composés, sans cesse depuis la nuit des temps, nous allons d'inconnu en inconnu. Nous marchons, de génération en génération, encordés par notre condition humaine, dans cet espace infini qui est le nôtre, le regard toujours posé sur des horizons et des rêves....Et seul, seul, l'intense amour de la vie, de l'autre nous ouvre les portes de cet infini moiré, là à portée de notre science , déjà écouté par nos satellites et nos artistes...

Cliquer sur le lien "YouTube " et regarder ces photos....

puis finissez par cliquer sur l'audio "Deezer" !

tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...
tombée de nuit, l'attente,  ensemble, puis l'ouverture à l'espace...

tombée de nuit, l'attente, ensemble, puis l'ouverture à l'espace...

l'amour, c'est l'espace et le temps rendus sensible au cœur
Marcel Proust

Interstellaire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Scarlett 07/12/2014 11:57

"Tout le problème se résume ainsi : comment faire de la vie une ivresse de tous les instants sans avoir recours à l’alcool ? La réponse n’est ni dans la lutte, ni dans l’activité constructive, ni dans le meurtre, ni dans la course et l’effort. Ce ne sont que des moyens, pas des fins. Nous n’accéderons au bonheur que lorsque nous cesserons d’exploiter ces moyens, quels qu’ils soient, afin de vivre une vie intellectuelle et spirituelle pure et sans mélange."
C'est ce que tes images et tes mots donnent à voir et méditer. Merci.

we'll never walk alone 08/12/2014 08:56

L'ivresse est addictive, le mélange supprime les contours, la pur est un hors monde possible mais silencieux, l'exploitation est un vrai ravage, les activités, les luttes pour elles mêmes des mécaniques sans cesse huilées pour se "bodybulder" l'estime de soi ou son égocentrisme, les fuites sont des pertes, le meurtre du père ou de Dieu déjà fait...
Scarlett, dirigeons, vers le partage et le donner qui nous augmentent, l'exploration qui donne la cartographie de terre vierge, le sentiment océanique qui nous connecte au monde du vivant, la joie de vivre qui nous "énergise" à chaque instant !
Vivre intellectuellement, spirituellement notre vie incorporée ...
abonne toi, ou suis le blog, nous avons déjà un "topos" pour s'approcher un peu plus les étoiles de" l'agapé", cette haute pensée de l'amour créateur.