Je garderai le silence précieux

par hervé Dalle Nogare  -  25 Juin 2016, 02:25

Je garderai le silence précieux des pierres et des plaines affranchies

Tu prendras photographie des terrasses et des fontaines d'été éblouies

Je recevrai le silence des ardoises parcourues de pluies

Tu ouvriras des ruelles de hautes maisons de ton rire rafraichi

 

Jamais nous ne serons vieillis du désamour

 

J'aurai des déserts entiers où l'absence sera rayonnnante

Tu recevras dans tes mains des blés la lumière ruissellante

J'approcherai des nuits furtives où seules les étoiles se meuvent

Tu apprivoiseras des matins verts aux enfances émouvantes

 

Jamais nous ne serons ensevelis de désamour

 

Je garderai intact le silence précieux des étés verts

Tu affranchiras le rire des terrasses bleuies d'été blanchies d'hiver

J'apprivoiserai le sable et le sel déposés par les nuits

Tu ouvriras de chaque maison l'âme où le devenir luit

 

Jamais nous ne serons anéanti de désamour..

 

Aimer est l'infini même

De notre condition humaine

Je garderai le silence précieux
Je garderai le silence précieux
Je garderai le silence précieux
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

chaudemanche 26/06/2016 06:36

Oui, tous les anges deviennent des démons, se reconstruire grâce à la poèsie... le vrai chemin. J'aime l'ondulation par delà les saisons et les couleurs de la vie...de ta vie. Merci Hervé.