La poésie...

par hervé Dalle Nogare  -  24 Août 2016, 11:39

Hommage à Léo Ferré

Bien sûr, en ce qui concerne la poésie, Léo Ferré a raison autant que notre époque a déraison....Mais, c'est parce qu'elle ne s'est jamais vendue, qu'elle ne peut se trahir.

Elle est dans la perpétuelle innocence d'elle même, jusque dans ses plus sombres abysses, jusque dans son incandescence libératrice ...

Le porteur de Poésie transite, inlassablement, dans une danse, un vol chamanistique, entre la Beauté, la Bonté et l'Amour, toujours à explorer et transmettre et l'ordinaire du temps linéaire des êtres humains auquel il appartient.

Il ramène de ce seul sacré, l'émouvant tragique d'exister dans le ravissement de tous nos sens éveillés, émerveillés par notre Terre et le Vivant...

La poésie est , par essence, première venue, rebelle, contre et libre à jamais.

Elle est liminaire, réceptrice et émettrice de l'insondable infini qui nous compose, d'où nous sommes apparus...Elle est " flamme" "souffle", se posant sur nos épaules .. venues de cet ailleurs pour un autrement, à réaliser, ici, maintenant ...

Elle est l'infinie verticalité dans l'éphémère horizontalité de notre condition humaine...

Elle, contre toute attente, à demi mots, l'essence même de notre humanité, ce qu'aucun prix, aucune compromission, aucun algorithme, aucune dictature ne pourront réduire en esclavage....

La poésie est l'humble et immense héritage que nous devons léguer aux générations transhumaines de notre futur, ici ou parties dans les galaxies :

Elle est pur amour de l'amour et de la Paix, ex-primée par de simples mots "agencés"....

HDN Aout 2016


cf Agencé :Dérivé de l'ancien adjectif gent, gente « noble, beau », du latin genitus, « né », d'où « bien né » en latin méd

La poésie...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :