Puisque nous devons Mourir

par hervé Dalle Nogare  -  4 Février 2017, 22:43

Puisque nous devons

Mourir

Mon amour,

Enlaçons nous

Comme rose et liseron

Comme ajonc sur étang

Jonques sur vaste océan

Grains céréales sauvages

Particules élémentaires des astres 

 

Marions

Dans le firmament

Nos âmes racines infimes

Recomposant sève saine

De profondes étoiles lointaines

 

Que la cendre éparpillée

Dans le vent de notre aimer

Oh l’immense féerie

Émerveille

Comme soleil en miroiterie

Les enfants cueilleurs de fruits

Dans les jardins refleuris

De la Terre métissée

Lavée par tant de pluies

 

Au plus loin de ce que je vois,

Oh mon amour,

Nous qui devons mourir,

Quand bien même la sombre nuit,

Elle Renait …..

 

Aurore boréale

 

HDN  Février 2017

 

Puisque nous devons Mourir
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Scarlett 05/02/2017 10:18

Julien Gracq : "cette chose plus compliquée et plus confondante que l'harmonie des sphères : un couple.