Lieu de résistance

par hervé Dalle Nogare  -  14 Mai 2017, 12:24

La globalisation de l’économie mondiale

Entraine la partition des territoires

Et un nouvel apartheid des populations

 

Le nihilisme du marché néo libéral

Envahit même

L’espace de la nuit

Otant la possibilité du rêve

Installant la suppression programmée

De nos aurores différenciées

 

Après notre sexualité

La captation de notre sommeil

Par la pression de la compétitivité

Annule toutes les régénérations

De nos cellules cérébrales

 

La forêt et la banquise sont sœurs

En disparaissant, elles prouvent

L’extinction de notre naturé

En même temps que celles des animaux sauvages

Le pur vivant

 

Il nous faut comprendre

Le suicide des populations amérindiennes

Aborigènes

Celui des paysans

Des salariés

Et maintenant celui des enfants:

 

Ils voient littéralement

L’augmentation des sols morts

L’industrialisation des sols incendiés

L’atomisation des seuls uniformisés

L’inutilité de leur existence

 

L’augmentation des années de travail

Est marqueur

De l’inutilité du vieil (le) homme (femme)

Du mépris du jeune homme (femme)

 

Des lois autoriseront

Nos suicides

Dès lors que sera  penseé nos vies finies

 

Spectacle et alimentation

Sont les deux systèmes d’exploitation

Apportant modification des comportements

L’esclavagisation à ciel ouvert

De nos savoirs vivre

 

Nous perdons notre capacité à rêver

Tant est pré programmé

Notre temps

Incluant même

Celui de nos vacances

 

L’externalisation de notre mémoire

Nous prive du sens de notre histoire

 

 

L’extension,

De la pierre taillée

A l’intelligence artificielle,

de par son appropriation,

Est l’instrument de la domination

De la toute petite minorité

Des puissants

Sur l’ensemble des populations,

 

Devenue naturante,

L'extension est le danger

d'une post humanisation fascisante

 

L’accroissement des mégalopoles

Numériques

Favorise le contrôle invisible

De tous les mouvements des populations

Traçables dans tous leur déplacement

 

La dénaturation

Est la définition

De notre espèce prométhéenne

 

Notre pouvoir n’est plus dans la révolution

Il s’exercera après

Le dernier arbre brûlé

 

l'économie durable, de la Terre, le respect et une vraie possible paix. ,

 

Dans quelques textes

Dans des sanctuaires

Dans des circuits rapprochés

Auront été protégées

Semences rares et rêves denses

 

Economie durable

Energie renouvelable

Ramèneront le respect de la Terre

Le partage des ressources

Et la Paix

 

N’appartenant pas au marché

Ancrée dans un lieu et une langue

La poésie est un lieu de résistance

 

L’accident

Le climat

Seront les facteurs déclenchant

 

Le nihilisme

Est l’étape nécessaire

Vers une humanité

Libre et solidaire

Ecoresponsable

Aimante

 

HDN Mai 2017

 

Lieu de résistance
Lieu de résistance