Sous la porte de ton aurore

par Hervé Dalle Nogare  -  9 Juillet 2017, 14:43

Pour que ton matin dénudé

Te dise l'étreinte du jour et de la nuit

S'étirant devant ta fenêtre,

 

Pour que le vent te soit vert, 

Tâché de mauve et d'orangé

Que le ciel te soit grisé

Encore ensommeillé,

 

Pour que ton matin te dise ses oiseaux

Pour que tes mains s'étendent de toutes leurs voiles

Que ton visage respire à pleine couleurs

Toutes les gouttes de ces heures

 

Où tout est là...

 

Renouvelé

 

A jamais écrit en lettres de coquillages

Sur la peau des plages,

Sur le bras à jamais ouverts

Des arbres et des senteurs

 

Ces mots,

Glissés sous la porte de ton aurore

 

HDN Juillet 2017

 

 

Sous la porte de ton aurore