Go back to the River

par hervé Dalle Nogare  -  19 Janvier 2018, 00:04

Nous savons. Nous le savons.

A l’intérieur de nous,  tapi comme un jaguar.

Nous savons  que cela a commencé.

Les pluies, les orages , les typhons, les cyclones, 

Les incendies, les arbres s’enflammant, les forêts en cendre

Les mers gelant, la banquise disparaissant….

Sur les routes, les pistes, les océans, les millions de migrants....

Et les enfants, les enfants qui se perdent dans la nuit,

La nuit qui vient, droit devant…

 

But It's does matter, we switch on our TV screen, it's like a funny show ...

 

 

Dans deux jours,

We go back to the river

Nous retournons sur le fleuve 

Jusqu'au cœur du vaste pays amérindien

Ecoutant le tout et le presque rien….

Nous cherchons d’où pourra revenir la lumière…

Et se maintenir le Vivant

  

A mon retour, je vous en ferai le récit….

 

HDN Janvier 2018

 

 

We know. We know it.
Inside us, carpet like a jaguar.
We know that it started.
Rain, storms, typhoons, cyclones,
Fires, burning trees, ash forests
The seas freezing, the ice disappearing ....
On roads, tracks, oceans, millions of migrants ....
And the children, the children who get lost in the night,
The coming night, right in front ...
 
But It's a matter, we switch on our TV screen, it's like a funny show ...
 
 
In two days,
We go back to the river
We are returning the river
To the heart of the vast Amerindian country
Listening to everything and almost nothing ...
We are looking for where can the light come back ...
And stay alive
  
When I return, I will tell you the story

Go back to the River
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Louise 29/01/2018 08:31

C'est looong.......

Cathy 19/01/2018 09:18

"Et surtout mon coeur aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse..."
Aimé Cesaire

Cathy 19/01/2018 08:51

Tapie , la promesse de l'aube nouvelle.