Le Baiser

par hervé Dalle Nogare  -  24 Mai 2018, 12:21

Le baiser

 

Il y tout dans un baiser. Tout se dit tout est là. Le premier instant, l’immédiat renouvèlement du premier instant. L’achèvement du dernier instant.

 

Il y a Soi l’Autre et ce Nous noué sous les nuées, les corps ancrés de bras, dans la ville désarmée. Il y a l’un le deux puis rien ni personne d’autre. Il n’y a que l’autre à qui seul l’âme entière s’ouvre, livrant flots de son océan où se mêlent boues et amas stellaires

 

Il y a le souffle et la conscience de la fin. L’abandon l'union la séparation. Ses solitudes et les nuits blanches. La solitude que tous les amants connaissent et l’indifférence du monde. Le temps et l’au-dessus du temps. Le temps ralenti le temps zébré d’éclairs.

Il y a le déchirement l’attachement. L’hiver des forêts, le paradis des îles, la grêle de la rue. L’encore, retiens-moi. L’encore, prolonge-moi. Le reviens, reviens vite à moi. Je t’attends déjà

Il y a l’adieu photographié dans sa chair. 

 

Le baiser est une déclaration sans mot des lèvres sans lettre, irriguées de tout son être, révélant soi dans son entière nudité à l’autre à qui l’on donne la clé de sa vie précaire,

De toute son existence, l’inachevé.

 

HDN Mai 2018

 

Le Baiser
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Agnès 25/05/2018 21:13

Excellent choix de musique: je me régale à écouter Hooverphonic