Sans que personne s'en apercoive

par HDN Dalle  -  1 Février 2019, 20:59  -  #poèsie, #musique, #photo

Sans que personne s'en apercoive

 

 

Ouvrir la porte

Çà commence comme çà

 

Une question dont ne sait presque rien

Qui se met à trainer dans le corridor de sa pensée

Entre la chambre à coucher

Et la pièce frigo télé

 

Une réflexion du soleil

Qu’on a remarquée

Sur le carrelage  de ses journées

Une tâche de couleur

Sur le seuil de sa maison

Qu’on n’habite plus vraiment

 

Une sensation

Que l’air en soi ne rentre plus 

Qu’on respire mais que c’est le souffle

Qui ne se fait plus

 

Ca se fait avec des cigarettes des tasses de cafés

Des tours de jogging dans le quartier

Des çà passera tu verras

Des séances des ordonnances des cachets

 

Mais rien ne change

Du seul au  plafond

Profondeur 

 

On a des absences

Plus de patience

On voit l’étendue du silence

Qui s’est installé

Et qui fait que tout est devenu étrange

 

Un jour

On ouvre la porte

Sans savoir devant

 

Vert des pistes

Matin des routes

Jaune du vent venant par la fenêtre

Un car une gare une voiture

La rue ouverte sur toutes ses heures

 

….

 

Mes enfants

Toi

 

Je pense à vous tous les jours

Il n’y a personne d’autre en moi

 

Ca fait plus d’un an que je suis parti.e

Pardonnez-moi

 

Sans que personne ne s’en aperçoive

Je mourrais de chagrin …

 

 

 

 

Je vous…

 

 

HDN Février 2019

 

Note en bas de page 

Sans que personne s'en apercoive

Texte film si l en est où tout est entremêlé , les mots, les espaces dans le texte, les photos et la musique…..A relire, peut être, en prenant le tout….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Pradette 02/02/2019 18:28

" Le vœu de vivre qui s'annule"
Puis le feu qui se rallume et les murs de la prison qui s'ouvrent vers la lumière...Pas fermer les yeux.

Eluard, Mozart et toi.

Agnès 02/02/2019 08:48

Tu poses les mots sur nos maux et tout prend sens