Au bout de la nuit des hommes

par HDN Dalle  -  13 Janvier 2020, 01:50  -  #poèsie, #photo, #musique

Au bout de la nuit des hommes

 

 

Je me promène chaque nuit

 

Sur la ligne séparant sable et océan

 

Bras ouverts bras tendus

 

Mes paumes miroirs tournées

 

Vers le lac que l’on voit scintiller

 

Au fond de la vallée nue

 

Appelée Voie lactée

 

 

 

Et je regarde défiler chaque comète

 

Et je regarde passer une à une chaque planète

 

Jusqu’à ce que disparaissent les derniers sentiers

 

Que trace la nuit à nos sommeils emmurés

 

 

 

Je ne les compte pas

 

Mais une étoile il manque

 

Même ici sous l’équateur où toutes se voient briller

 

Comme des phares

 

Au bout de la nuit du ciel

 

Comme des flammes

 

Au bout de la nuit des hommes

 

Nuit qu’ils ont eux mêmes fabriquée

 

Oubliant tout

 

Les animaux et les peintures du jour

 

Les arbres et la sculpture des premières lueurs de l’aube

 

 

 

Le jour où tu es partie

 

Ma Rivière ma Turquoise

 

La plus humaine des étoiles s’en est allée  

 

 

Bientôt

 

Je te rejoindrai

 

J’aurai écrit le dernier mot

 

Dont il m’aura été donné à en entendre l’écho

 

 

 

Tu sais

 

A l’humanité

 

Il faut bien lui laisser des traces

 

Pour qu’elle ne se perde pas tout à fait

 

Dans la totale obscurité

 

Là où tout est opaque 

 

Même si je dois les peindre avec mes mains

 

Dans quelques poésies tressées

 

Comme le sont nos légendes amérindiennes 

 

 

 

 

Je n'ai qu'une partie du cœur arrachée

 

là haut tu as gardé mon âme intacte 

 

 

 

HDN Janvier 20

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Agnès 13/01/2020 10:12

Continuons à tresser les liens qui fondent cette humanité.