Ta place dans le Monde

par HDN Dalle  -  16 Avril 2020, 05:32  -  #poesie, #photo, #musique

Ta place dans le Monde

 

 

Je n’ai que de simples mots dans les mains

Les dictionnaires sont de beaux livres

Mais au final de toute vie

C’est le coeur qui est l’unique porteur de mots

 

 

Ce matin, je me suis réveillé rêves pas encore partis

Clair était le ciel d’un bleu pâle que les peintres connaissent à peine

Les arbres du jardin vert me regardaient

Me disant, tout bas que fais-tu aussi loin des tiens ?

 

 

Je voyais encore mes mains te dire

Le simple de nos réveils ordinaires

As-tu bien dormi ? Des rêves, en gardes-tu quelques beaux dessins ?

Viens, nos bras entrelacés sont l’abri pour la vie entière

 

 

Tout ici est éphémère

Les papiers les papillons les passions

Même le tracé des mers qui montent maintenant

Partout sur la terre nous le raconte inexorablement

 

 

Oser s’impose dans cet aujourd’hui décomposé

Oser est créer des chemins humains

Oser dépasse tout ce qui a été écrit mal dit mal réalisé

Oser est la porte ouverte sur d’autres lendemains

 

 

 

Viendrais tu prendre une orange pressée

A la terrasse du café rue Favre d’Eglantine ?

Tous les étés, les arbres font l’ombre fine

Sur la place grillonnée d’insectes,

Jouent réunis les enfants à la bonne mine

 

 

 

« Tout est éphémère, vous savez », nous leur dirons

« Mais aimer, aimer est la possibilité même tard dans le bleu du soir

De l’à jamais fidèle, de l’immensité du pardon

Et que We’ ll never walk alone under sky and stars »

 

 

 

La Terre est une promesse qui se renouvèle tout le temps

Elle n’a besoin que de pluie, de soleil, de sagesse,

De silence étiré, de patience pour laisser passer les ciels déchirés

Plus que jamais portant la vie, elle a besoin nos jardins partagés de verts

 

 

 

Aimer, finalement est le seul mot à ne pas oublier ;

Il donne naissance à tous les dictionnaires,

Je l’ai toujours dans les mains ouvertes ;

A la porte de ta maison, je le dépose en simple poème

 

 

 

Ta place dans le Monde ?

Pour toi, Aimer s’écrit âme et peau aime

Et le temps n’y peut rien changer

Ce midi, c’est bien toi, qui fais le déjeuner ?

 

 

Je repars la semaine prochaine

Tu sais, elle souffre la forêt amérindienne

 

HDN Avril 20

 

To Marc G, la musique, les voyages et...rue Favre d'Eglantine ! 

Ta place dans le Monde
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Agnès 16/04/2020 09:26

Ce sonr exactement les phrases , les mots, la fluidité d'une vie en amour qui font de leur simplicité une vie accomplie. Merci pour ce poème dont le tempo est juste de désirs d'avenir avec l'autre.

Cathy 16/04/2020 08:22

" (...)
Soupons, prends cette chaise
Tu seras près de moi
Ce flambeau de mélèze
Brûlera devant toi
Goûte de ce laitage
Mais tu ne manges pas
Tu te sens de l'orage
Il a lassé tes pas
(...) "