Au jour, luit la résistance acquise des nuits

par hervé Dalle Nogare  -  8 Décembre 2014, 00:10

Traversés de nuit, nous portons des lambeaux de lumière, des étoffes tissées de nos rêves encore palpitants tout au fond de nous. Il nous faut tous les jours résister à l'asphyxie des cendres tournoyantes des plus belles forêts humaines incendiées à coup d'images, d'informations et de discours trafiqués. Nous appartenons nous encore, ne serait ce que dans notre intime respiration ?

¨Peut être meurt on chaque jour un peu plus, d'un "je ne sais, et ce presque rien" (Vladimir Jankelevitch), mais nous avons tous la possibilité de renaitre chaque jour 99, 999 %. pour que notre dernier souffle ne concerne que la plus petite partie de soi (Spinoza).

Parce que sommes uniques et singuliers, parce que nous sommes rares pour nos amis. Parce que rares, uniques et singuliers le sont-ils pour nous. Parce que nos vies sont des œuvres d'art, une épreuve d'artiste que seul l'amour peut saisir, comprendre et prolonger.

Nous avons en nous des" rues des miracles" à parcourir, des quartiers à reconstruire à reconquérir. Tenir , résister. Traversés d'aurore, nous portons des habits inspirés.

Nous ne marcherons jamais seuls.

En nous vivent les mots de Char, d'Hugo ou Yeats, les symphonies de Malher , le flow d'Eminen ou le saxo de Coltrane... et le regard de nos amis et des enfants .....

."We 'll never walk alone!"ce sera le nom de mes réponses à vos post Merci à vous qui passez par là en laissant trace de vous...Je vous répondrai....

peinture de czyba  (Haïti 2012) "rue des miracle" : une rue, nommée ainsi a été à moitié détruite par le séisme, l'autre à resister. Depuis le quartier revit.!

peinture de czyba (Haïti 2012) "rue des miracle" : une rue, nommée ainsi a été à moitié détruite par le séisme, l'autre à resister. Depuis le quartier revit.!

"L'intellect de l'homme est forcé de choisir: ou la perfection de la vie, ou la perfection du travail".

"Si je pouvais t'offrir le bleu secret du ciel,
Brodé de lumière d'or et de reflets d'argent,
Le mystérieux secret, le secret éternel,
De la vie et du jour, de la nuit et du temps,
Avec tout mon amour je le mettrais à tes pieds.
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves."
wtllian Yeats , poète et dramaturge irlandais (1865/1939)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

florent 08/12/2014 05:39

Luisance est jour... la lumière nous suit un peu encore sans doute... oui choisir ses amis, se laisser guider par ce rayonnement et profiter des couleurs... c'est un pied de nez à cette mort inévitable... A cette vieillesse empoisonneuse. Nos énergies doivent déborder de tendresses et c'est bien pour cela que nous t'aimons Hervé... car tu en es la preuve.

we"ll never walk alone 08/12/2014 06:48

Flo, Mag; ce que nous donnons nous augmente! Je suis la preuve de ta tendresse, je suis grandi de votre présence, je suis amélioré de la passion joyeuse de la vie que vous avez et que vous partagée avec ceux que vous aimez.

we'll never walk alone 08/12/2014 06:10

Nous sommes au centre de notre lumière, déployant nos panneaux solaires et nous avançons dans cette nuit de l'homme, définitivement absente après le dernier instant.
Notre .énergie scintillante nous suit, elle est visible par ceux qui arrivent, mais elle nous précède également nous permettant de voir la roche immédiate et la sculpture que l'on en fera