La Vie Couleurs

par HDN Dalle  -  17 Mars 2019, 10:19  -  #poèsie, #musique, #photo

English text following

 

Je te parle de couleurs parce que c’est évidemment là que nous exprimons à la face du monde la rage de vivre qui est en nous. Par la couleur, chaque jour où nous devons lutter pour subsister, nous qui avons connu les chaines, les fouets, les enrôlements, les famines, les pestes, les révoltes rouges de cris et de sang, nous résistons à la domination du sombre comme des maîtres. Incompressible, compact, atteignant une densité phénoménale, chaque noyau de couleur que nous animons, contient notre énergie vitale que nous puisons  dans la nature. 

Nous, en ces temps hyper-surveillés par les systèmes supra-connectés, entassés dans des Undergrounds plus suffoquant que des zones désertifiées, nous mettons dans chaque couleur sur visage, vêtement, danse, chant, peinture, notre férocité, notre liberté que personne n’arrivera jamais, au grand jamais à nous arracher. C’est là que réside l’âme irrépressible de ceux qui marchent debout.

Nous avons en nos ventres le rouge des révoltes des gueux et des peuples,

Nous avons en nos mémoire le blanc le noir des deuils des nôtres sacrifiés

Nous avons dans le cœur le bleu de nos amours infinis

Nous avons dans nos regards le rose des aurores que nous donnerons à nos descendants  

A la mort infusée par les industries, nous avons la vie arc en ciel dans nos entrailles.

 

HDN Mars 2019

 

La Vie Couleurs
La Vie Couleurs
La Vie Couleurs
La Vie Couleurs
La Vie Couleurs
La Vie Couleurs

I speak to you about colors because it is there where we express in the face of the world the rage to live which is in us. By the color, every day that we have to fight to survive, we who have known the chains, the whips, the enlistments, the famines, the plagues, the revolts red with cries and blood, we resist the domination of the dark as masters. Incompressible, compact, reaching a phenomenal density, each nucleus of color that we animate, contains our vital energy that we draw from nature.
We, in these times hyper-supervised by supra-connected systems, crammed into Undergrounds more suffocating than desertified areas, we put in every color on face, clothing, dance, song, painting, our ferocity, our freedom that nobody It will never happen, never to tear us away. Here lies the irrepressible soul of those who walk upright.
We have in our bellies the red of the revolts of beggars and peoples,
We have in our memory the white the black of the bereavements of ours sacrificed
We have in the heart the blue of our infinite love
We have in our eyes the rose of the aurora that we will give to our descendants
At death infused by industries, we have life rainbow in our bowels.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Agnès 17/03/2019 21:35

Superbes photographies, opéra de couleurs

June 17/03/2019 16:04

Tu aimais cette chanteuse et cette chanson :
" But I see your true colors
Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors
True colors are beautiful
Like a Rainbow"